Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Arrêté de mise en oeuvre de dérogation au confinement en matière de régulation de la faune sauvage susceptible d'occasionner des dégâts

Arrêté de mise en oeuvre de dérogation au confinement en matière de régulation de la faune sauvage susceptible d'occasionner des dégâts

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Le Préfet des Pyrénées-Orientales signe l'arrêté de mise en oeuvre de dérogation au confinement en matière de régulation de la faune sauvage susceptible d'occasionner des dégâts.

 

 

Suite aux instructions ministérielles sur la prise en compte de la chasse en période de confinement, la Présidente Fabienne BONET et le Président Jean-Pierre SANSON sont en contact permanent avec les autorités pour faire évoluer la possibilité de réguler, dans le cadre strict des missions de service public qui sont déléguées aux chasseurs par l'Etat, certaines espèces pendant ce confinement.

Une Commission Départementale de la Chasse et de la Faune sauvage (CDCFS) qui s’est tenue ce mercredi 3 novembre a permis d'élaborer un cadre scrupuleux et rigoureux en matière de régulation mais également et surtout en ce qui concerne le respect des impératives mesures générales pour faire face à l'épidémie du COVID-19.

Cependant, malgré l’avis unanime des membres de la Commission et l’insistance de la Chambre d’Agriculture et de la Fédération Départementale des Chasseurs des Pyrénées-Orientales le mode de « chasse à l’approche » n’a pas été retenu en raison d’une directive Ministérielle signée par Madame Barbara POMPILI.

La Chambre d’agriculture des Pyrénées-Orientales regrette également que sa demande de régulation d’autres espèces (lapins, pigeons, étourneaux, corneilles, pies)  pouvant occasionner des dégâts aux cultures n’est pas reçue une issue favorable.

Ainsi, depuis le 7 novembre 2020 les actions de régulation du sanglier, du chevreuil, des cerfs et biches ainsi que du mouflon sur les unités de gestion du Vallespir et du massif du Madres sont opérationnelles en battue ou à l’affût. (Approche exclue)

Vous devez vous rapprocher de vos Présidents d’ACCA-AICA ou de la Fédération Départementale des chasseurs des Pyrénées-Orientales pour en connaitre les modalités précises et penser à cocher la case 8 de l’attestation de déplacement « participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative ».


Les dernières actualités

Cà y est, quatre ans de travail auront été nécessaires entre les apiculteurs, la Chambre d'agriculture et la commune d'Ortaffa pour mettre en place ce...

mardi 01 décembre 2020

Les Pyrénées-Orientales à la pointe des démarches de certifications agro-environnementales.

 

mardi 01 décembre 2020

La seconde phase de confinement impacte la filière élevage à front renversé de la première. Les écoulements de viande sont moins perturbés car...

L’AOP abricot, pêches et nectarines de France a publié quelques données concernant le verger des organisations de producteurs et producteurs adhérents...

Jeudi 19 novembre se tenait l’assemblée constitutive de l’association Mangeons Local 66. Les 5 membres fondateurs – Chambre d’Agriculture des...

Retrouvez nos accompagnements Chambre d'agriculture