Vous êtes ici : Accueil > Actualités > [ARTICHAUT] Bilan Campagne 2022 dans les Pyrénées-Orientales

[ARTICHAUT] Bilan Campagne 2022 dans les Pyrénées-Orientales

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Une année difficile !

 

 

Surfaces et variétés

Chaque année, les surfaces augmentent pour atteindre cette année 700 ha, dont 90 % en gros capitules de printemps et 10 % en petits violets destinés à la production de bouquets appelés aussi « poivrades ».

83% de la surface est en production traditionnelle et 17% en Bio.

En Bio et en gros capitules de printemps, c’est la variété Green-Queen qui domine.

En conventionnel, les trois quarts des gros capitules de printemps sont représentés par la variété Sambo (un tiers en 2017). Le succès de cet hybride très productif repose principalement sur sa facilité de mise en place avec des plants de semis à contrario des variétés traditionnelles à multiplication végétative. Mais elle est loin d’être parfaite. Elle est très vigoureuse, sensible au mildiou, à l’oïdium, ses feuilles cassent facilement au vent, ses capitules sont moins résistants au gel et se conservent moins bien après récolte en comparaison des variétés traditionnelles tel que le Calico et le Pop-Vert.

Les années se suivent et ne se ressemblent pas

Avec une relative stabilité économique au cours des dernières années et après une très bonne saison 2021, les espoirs de 2022 ont été déjoués par le froid. Une série d’une dizaine de gelées en janvier (jusqu’à -5°C) a provoqué de nombreux éclatements de limbes affaiblissant les cultures avec un décalage des volumes de production sur la deuxième décade d’avril en pleine baisse des prix au regard des années précédentes (figure1).

Les gelées de fin février/début mars, moins intenses, ont abimé de nombreux capitules sortis des rosettes des plantes. Autrement dit, les capitules n’étaient plus protégés du froid. Les conséquences sont des écarts de tri à la coupe et/ou en station plus ou moins importants selon les exploitations accentués par la fragilité de la variété Sambo. De fait, les rendements commercialisables ont fortement baissé cette année.

Pour finir, la dynamique commerciale et les prix n’étaient pas au rendez-vous par rapport à la moyenne des 5 précédentes campagnes (figure 2) avec une saison se finissant pour beaucoup début mai avec de nombreux capitules jetés en fin de campagne.


 Figure 1, source RNM

 

Figure 2, source RNM

Sur le plan sanitaire

Les premiers pucerons verts sont arrivés dès le mois d’août et sont montés en puissance avec des niveaux d’attaques mettant parfois en péril les jeunes plantes. Ils sont restés actifs jusqu’au premières gelées pour revenir plus modestement au printemps. Les pucerons noirs étaient quant à eux très présents au printemps.

Le mildiou ne concerne quasiment que les variétés de semis. Il a fait son apparition à l’automne pour se calmer avec le froid et revenir au printemps.

L’oïdium bien présent à l’automne a été bien maitrisé pour ne revenir de façon significative qu’en fin de campagne.

Au printemps sur les capitules brusqués par le gel, notamment en variété Sambo, de nombreuses bractées présentaient des nécroses de botrytis et/ou de bactériose diminuant la qualité ainsi que les rendements commercialisables.

 


 


Les dernières actualités

L'étude de la diversité des pratiques d'élevage et l'approche quantitative de la laine font partie des premières étapes essentielles pour mieux...

Après avis favorable du Comité National de la Gestion des Risques en Agriculture du 28 avril 2022, un arrêté ministériel du 16 mai 2022 définit la...

Recensement des dégâts et démarches à suivre

La filière caprine fermière a été mise à l’honneur dans la région de Rocamadour (Lot) le 4 juin dernier à l’occasion de FROMAGORA, le Concours...

Le 14 juin dernier s’est tenue à la Chambre d’Agriculture une réunion organisée par la Chambre d’agriculture et la Société FLORENSUD, opérateur...

Entre le prix des énergies fossiles qui devient de plus en plus élevé et volatile, les aides à l’installation de chaudières moins émettrices de gaz à...

Pour vous accompagner dans vos choix variétaux, les guides des préconisations variétales : salade sous abri, céleri branche de plein champ, fenouil et...

"Le Préfet des Pyrénées-Orientales a pris un nouvel arrêté sècheresse entrainant des restrictions d'utilisation de la ressource en eau dans les Aspres...

Issues des travaux de l’INRAE de Colmar dans le cadre du programme Resdur, 3 variétés rouges et 2 blanches viennent compléter le panel des quatre...

Nous vous avons informé la semaine dernière des modalités d’accès au Plan de résilience pour le dispositif aide alimentation animale.

Ce dispositif...


Retrouvez nos accompagnements Chambre d'agriculture