Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Conjoncture avril 2022 : Elevage

Conjoncture avril 2022 : Elevage

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Impact de la crise Ukraine, Campagne PAC

La crise en Ukraine impacte fortement les éleveurs qui achètent l’alimentation de leurs animaux, en particulier dans les P.O., les élevages porcins, avicoles, fromagers et laitiers.

Pour les éleveurs de porcs, le gouvernement a mis en place 2 dispositifs en février et avril pour soutenir les trésoreries. L’enveloppe affectée aux P.O. sur le premier dispositif est aujourd’hui consommée et une dotation complémentaire a été demandée. Pour le second dispositif, la Chambre d’agriculture, la FDSEA, le CDJA et les Syndicats de producteurs de volailles et porcs des P.O. ont demandé la mise en place de critères adaptés aux producteurs fermiers. Le seuil d’accès reste cependant élevé (mini 200 porcs en montagne). Ce second dispositif est ouvert et doit être mobilisé en urgence auprès de l’ASP (voir notre site : Crise Ukraine et porc - Chambre d'agriculture Pyrénées-Orientales (chambre-agriculture.fr)).

Pour l’ensemble des agriculteurs, le gouvernement a lancé le « plan résilience ». L’ouverture du volet spécifique élevage doté de 489 M€, est annoncée pour début mai avec versement des aides d’ici fin juin. Il sera basé sur de la téléprocédure. Le versement des aides sera lié au « taux de dépendance » (= coût de l’alimentation / charges totales de l’exploitation). Dès la sortie des circulaires, les modalités précises seront actualisées sur notre site internet.

La campagne PAC est en cours et cette année encore, 300 éleveurs et groupements pastoraux seront accompagnés par la Chambre d’Agriculture et l’Association des AFP/GP. Pas de grandes révolutions pour cette dernière année avant la mise en œuvre de la réforme 2023, excepté les procédures de contrôles.

Le ministère de l’Agriculture a lancé le test du futur dispositif de contrôle dit « monitoring ». Ce système de suivi des surfaces agricoles (Area Monitoring System) utilisera des données satellitaires. Il permettra un suivi hebdomadaire des évolutions du couvert végétal et de sa hauteur. Cette année les exploitations « bénéficieront » donc d’une double instruction, avec 2 équipes différentes à la DDTM. Pour les éleveurs et GPs, une vigilance accrue sera donc nécessaire pour suivre ce double contrôle, d’autant qu’elle sera elle aussi dématérialisée sur Télépac. Ce test et cet effort restent utiles car ils devraient permettre de respecter les calendriers de paiement des aides en 2023.

Selon l’ASP Occitanie, le degré de finesse (carrés de 10x10 mètres) et l’opacité des frondaisons ne devraient pas permettre la mise en place du monitoring pour les zones pastorales en 2023. Le test va aussi permettre de confirmer cette information.

Au-delà des modalités de contrôle, l’essentiel est acquis : le dispositif actuel d’aides pour les estives et parcours est maintenu. Il était vivement souhaité par les professionnels ; depuis 2015, il a nécessité un effort important de tous : éleveurs, organismes de développement, administration. Pour les P.O., sa fiabilité est aujourd’hui confirmée : en 3 ans, les parcours et estives des P.O. ont « subis » une vérification exhaustive de leur éligibilité aux aides PAC (prorata) : les écarts constatés sont minimes et ont induits des pénalités très faibles, correspondant à 0,2 % des aides directes annuelles versées à l’élevage 66.

En terme de climat, le printemps est favorable aux fourrages les plus précoces. La poursuite des épisodes de pluies reste cependant nécessaire. Les dernières chutes de neige sécurisent l’irrigation des prairies naturelles de montagne.

 


Les dernières actualités

L'étude de la diversité des pratiques d'élevage et l'approche quantitative de la laine font partie des premières étapes essentielles pour mieux...

Après avis favorable du Comité National de la Gestion des Risques en Agriculture du 28 avril 2022, un arrêté ministériel du 16 mai 2022 définit la...

Recensement des dégâts et démarches à suivre

La filière caprine fermière a été mise à l’honneur dans la région de Rocamadour (Lot) le 4 juin dernier à l’occasion de FROMAGORA, le Concours...

Le 14 juin dernier s’est tenue à la Chambre d’Agriculture une réunion organisée par la Chambre d’agriculture et la Société FLORENSUD, opérateur...

Entre le prix des énergies fossiles qui devient de plus en plus élevé et volatile, les aides à l’installation de chaudières moins émettrices de gaz à...

Pour vous accompagner dans vos choix variétaux, les guides des préconisations variétales : salade sous abri, céleri branche de plein champ, fenouil et...

"Le Préfet des Pyrénées-Orientales a pris un nouvel arrêté sècheresse entrainant des restrictions d'utilisation de la ressource en eau dans les Aspres...

Issues des travaux de l’INRAE de Colmar dans le cadre du programme Resdur, 3 variétés rouges et 2 blanches viennent compléter le panel des quatre...

Nous vous avons informé la semaine dernière des modalités d’accès au Plan de résilience pour le dispositif aide alimentation animale.

Ce dispositif...


Retrouvez nos accompagnements Chambre d'agriculture