Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Conjoncture juin 2022 : Arboriculture et Maraichage

Conjoncture juin 2022 : Arboriculture et Maraichage

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

La campagne de fruits d’été bat son plein

Cette année, elle est marquée par le déficit de production suite au gel de début avril, déficit plus ou moins marqué en fonction des secteurs géographiques et des espèces fruitières.

Au niveau géographique, c’est le Conflent et le Vallespir qui sont les plus touchés avec des pertes dépassant souvent les 70 %, et au niveau des espèces, la plus touchée c’est la cerise, du fait de sa localisation géographique en Vallespir essentiellement, puis l’abricot, touché en toutes zones et dans une moindre mesure la pêche et la nectarine avec des affectations hétérogènes, à la parcelle, à la variété.

En cerise, inutile de faire un bilan de campagne tant les volumes ont été déficitaires, même insuffisants pour assurer la vente au grand public sur les boulevards à Céret lors de la traditionnelle fête de la cerise. Et pour ajouter à la calamité, une très forte pression drosophila suzuki qui a nécessité pour les producteurs de s’employer pour protéger les quelques fruits passés au travers du gel.

Gel en 2022, pluies en 2020, suppression d’une solution phytosanitaire efficace contre drosophila suzukii en 2023, les producteurs de cerise sont dans le doute et cette filière est aujourd’hui menacée.

Depuis le début du mois de juin, les températures se situent sur des niveaux bien au-dessus des normales de saison, avec des phénomènes de vents chauds ce qui affecte le développement des fruits et notamment des pêches et des abricots à quelques jours de la récolte. Ces conditions climatiques accélèrent la maturité des fruits sans leur laisser le temps de grossir, de prendre le calibre et elles génèrent également beaucoup de fruits mous et échaudés qui doivent être écartés.

Au niveau des marchés, même si cette année, la production européenne a été moins touché par le gel que l’an dernier, le déficit est particulièrement important dans le Nord de l’Espagne, en Aragon et en Catalogne, deux régions directement en concurrence sur nos calendriers de production.

Déficit en Roussillon, récolte moyenne en France, déficit important dans le Nord de l’Espagne tous ces facteurs génèrent depuis début juin pour l’abricot et mi-juin pour la pêche, une offre limitée qui trouve sa place sur le marché.

Comme souvent, la bascule entre la pêche espagnole et la pêche française s’est faite attendre mais encore une fois, le déficit d’offre espagnole en saison devrait permettre un bon écoulement des volumes français sur le marché national.

Pourtant le contexte économique faisait craindre des difficultés avec l’augmentation de l’inflation, la baisse du pouvoir d’achat et la guerre des prix entre enseignes… mais l’offre déficitaire et les conditions climatiques favorables à la consommation des fruits d’été semblent pour le moment augurer d’une campagne fluide.

Pour l’abricot, les variétés de type Rouges du Roussillon, très déficitaires cette année sont en récolte et la saison devrait se terminer rapidement. Pour les pêches et les nectarines, on entame actuellement la deuxième phase de la campagne avec les variétés de saison puis on attendra les variétés tardives pour tirer un bilan.


Les dernières actualités

Le Préfet des Pyrénées-Orientales a pris un nouvel arrêté sécheresse entrainant des restrictions d'utilisation de la ressource en eau dans la vallée...

Une nouvelle charte riverains pour les département des Pyrénées-Orientales a été validée par le Préfet en date du 26 Juillet 2022. Elle s'applique...

Partager les équipements nécessaires à l’extraction et au conditionnement du miel permet d’alléger les investissements à l’installation. En groupe, il...

Information du Comité RQD : Après un PCR 4 qui a connu un véritable succès, le Conseil Spécialisé Vin de FranceAgrimer vient de donner son accord sur...

Cette plante allergisante n’avait pas encore été signalée dans notre département, contrairement à nos voisins… C’est chose faite. La FREDON* Occitanie...

Comme vous l’avez peut-être déjà vu passer, l’année 2022 est synonyme de modifications du cahier des charges HVE. Les textes relatifs aux évolutions...

Le Préfet des Pyrénées-Orientales a pris un nouvel arrêté sècheresse entrainant des restrictions supplémentaires d'utilisation de la ressource en eau...

jeudi 21 juillet 2022

Il est désormais obligatoire de désigner un médiateur de la consommation dès que des activités de vente de biens ou services pour le grand public sont...

En raison des fortes chaleurs, des besoins en eau élevés des vergers, en conséquence des fortes ETP (évaporation transpiration potentielle) il est...

La Chambre d’agriculture recherche des talents agricoles pour compléter son équipe d’experts ! Nous te proposons un modèle basé sur la proximité,...


Retrouvez nos accompagnements Chambre d'agriculture