Vous êtes ici : Accueil > Actualités > PAC Végétale et Coronavirus

PAC Végétale et Coronavirus

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

La campagne PAC doit se tenir entre le 1er avril et le 15 mai 2020 et comme chaque année la Chambre d’Agriculture propose de vous accompagner.

Même si la Commission européenne propose un report au 15 juin, c'est à la France de prendre maintenant une décision, décision qu'elle n'a pas encore prise au 24 mars midi.

Donc si vous n'avez pas encore renvoyé votre bon de commande, ne tardez pas pour que l’on puisse prendre en compte votre demande.

Bon de commande PAC 2020

Modalités de retour du bon de commande :

Par mail :

v.bay@pyrenees-orientales.chambagri.fr

Par courrier à :  

Chambre d’Agriculture des P.O.   -  Service PAC -  19 Avenue de Grande Bretagne - 66025 PERPIGNAN cedex

Suite aux consignes gouvernementales, la Chambre d'Agriculture est désormais fermée au public, mais nous préparons une organisation alternative pour assurer les déclarations PAC, qui sera certainement basée sur un contact téléphonique ou du moins adaptée à la situation sanitaire.

Nous vous recontacterons dès que possible pour vous préciser notre accompagnement sur les déclarations PAC.

Au fur et à mesure des évolutions, vous pourrez trouver sur notre site internet les dernières actualités.

Nous restons à votre disposition pour toute information.

Virginie BAY
06 32 34 54 72
v.bay@pyrenees-orientales.chambagri.fr

 


Les dernières actualités

La crise du Coronavirus a de nombreuses répercussions sur toute l’agriculture : pénuries de main d’œuvre, problèmes de transport, fermeture de...

Difficile de faire une synthèse pour une filière aussi hétérogène (exploitations de taille très variables, plus ou moins spécialisées/diversifiées)...

La situation était déjà difficile avant la crise Coronavirus avec des stocks importants en cave, des acheteurs qui ne se pressent pas pour retirer (en...

mardi 31 mars 2020

La filière viande est handicapée sur les marchés de proximité comme d’export.

Sur les Pyrénées-Orientales, du fait d’une demande atone, l’aval de la...

A ce jour 40 mairies ont sollicité des dérogations pour maintenir les marchés de plein vent.