Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Arrêté préfectoral du 22 juillet 2022 portant sur les mesures de restrictions de certains usages de l'eau dans le département des Pyrénées-Orientales

Arrêté préfectoral du 22 juillet 2022 portant sur les mesures de restrictions de certains usages de l'eau dans le département des Pyrénées-Orientales

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Le Préfet des Pyrénées-Orientales a pris un nouvel arrêté sècheresse entrainant des restrictions supplémentaires d'utilisation de la ressource en eau notamment sur l'Agly Amont, Tech Albères, et les nappes plio-quaternaires du secteur Têt. Un nouveau Comité de gestion de la ressource en eau, se réunira le mardi 26 juillet.

Cet arrêté concerne :

•    La vallée du Tech, ALERTE RENFORCEE pour les forages quelle que soit leur profondeur et pour les canaux et prélèvements en rivière,
•    La "bordure côtière Nord" soit les communes du Barcarès, Sainte-Marie, Saint-Hippolyte, Saint-Laurent-de-la-Salanque et Torreilles pour les forages quelle que soit leur profondeur : ALERTE,
•    Les Aspres pour les forages quelle que soit leur profondeur : ALERTE,
•    La Têt pour les forages quelle que soit leur profondeur : ALERTE,
•    L’Agly Amont, Boulzanne et Verdouble : ALERTE pour les canaux et prélèvements en rivière,
•    L'ensemble du département : VIGILANCE.

 

Pour les territoires classés en  VIGILANCE. Malgré les très fortes chaleurs le débit des cours d'eau reste satisfaisant grâce aux barrages et aux bonnes pratiques de gestion des ASA.
Ce classement en vigilance n'entraîne pas de restrictions mais un devoir de vigilance quant aux pratiques d'irrigation. L'absence de dispositifs de stockage des eaux en nombre suffisant sur le Tech (absence totale), la Têt et l'Agly, nécessite d'être particulièrement attentif aux débits des cours d'eau.

 

En ALERTE, l'irrigation agricole est interdite 1 journée sur 4. Les nappes quaternaires et pliocènes sont visées par l’arrêté sécheresse et par conséquent cette interdiction concerne tous les prélèvements agricoles quelle que soit la profondeur du puits ou forage.

En revanche cette interdiction ne s'applique que pour l'irrigation gravitaire et ne concerne pas les semis et jeunes plants. L'irrigation en goutte à goutte ou par micro aspersion reste donc autorisée tous les jours.

 

En ALERTE RENFORCEE les canaux doivent cesser leur prélèvement 2 journées sur 4 ou diminuer leur prélèvement de 50%.

Pour l’irrigation des semis, jeunes plants et l'irrigation en goutte à goutte ou par micro aspersion une restriction de 25% est exigée.

 

Vous trouverez ci-après l'arrêté sécheresse tel que communiqué sur le site Internet de la Préfecture."

 


Les dernières actualités

mercredi 07 septembre 2022

Le choix de la variété est un choix stratégique pour le positionnement de la production sur les marchés et la rentabilité des ateliers de production....

Le 5 septembre 2022 le Préfet des Pyrénées-Orientales a pris un nouvel arrêté sécheresse entrainant des restrictions d'utilisation de la ressource en...

Vous vous sentez perdu devant un ordinateur ou un smartphone ? Avec la gestion de vos fichiers numériques ou dans la création de documents simples,...

Dans le cadre de la réforme de la PAC 2023 et de la mise en place du système de suivi des surfaces en temps réel, l’accent est mis sur la prévention...

Retrouvez, tout au long du mois de septembre, chaque semaine, sur notre page Facebook et notre site internet, les interviews de nos élus, agriculteurs...

Le prix de l’électricité sur le marché a atteint ce week-end (26-28 août) un niveau historique : plus de 1000 €/MWh. Il y a un an, l’électricité se...

Quels sont les premiers enseignements du début des vendanges

Sécheresse, prévention incendie, Influenza Aviaire

Un marché pêche et nectarine satisfaisant, des coûts de production qui s'envolent

La campagne estivale 2022 aura été marquée par un déficit majeur en eau et en fourrage. Dans ce contexte si particulier, le colza fourrager, suivi sur...


Retrouvez nos accompagnements Chambre d'agriculture