Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Un débourrement 2022 plutôt tardif !

Un débourrement 2022 plutôt tardif !

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Les techniciens viticoles de la Chambre d’agriculture observent chaque année le débourrement de la vigne (au stade pointe verte) sur la centaine de parcelles du réseau départemental.

 

 

Cette action soutenue financièrement par le département permet de situer le débourrement du millésime 2022 en le comparant à la moyenne des 20 dernières années.

Celui-ci s’est déroulé de mi-mars à début avril 2022.

Le débourrement 2022 se situe en moyenne sur l’ensemble des cépages du département autour du 1er avril 2022 soit 13 jours de retard par rapport à 2021 et 4 jours de retard par rapport à la moyenne des 20 dernières années.

Nous constatons un regroupement entre les cépages précoces et les tardifs, mais surtout nous observons un débourrement 2022 plutôt tardif.

Au 1er mai 2021, sur la station de Perpignan, nous avons une pluviométrie de 412 mm soit 236 mm de plus que 2021 à la même époque (2021, une année particulièrement sèche !), une réserve plutôt importante, due à de "bonnes" pluies des mois de novembre 2021 (150 mm), et de mars 2022 (110 mm).

Après un hiver plutôt froid, on note une forte augmentation de la végétation, le mois de mai marque un retour à des températures printanières, ce qui devrait permettre un fort développement de la végétation.
Sur certains secteurs du département et sur les cépages précoces, on peut déjà constater que la végétation a bien commencé à se développer. Les semaines suivantes devraient accélérer la pousse et le développement de la végétation.

 

Synthèse réalisée par le service Territoires - Eau - Environnement de la Chambre d’agriculture des           Pyrénées-Orientales
avec l’appui du département des Pyrénées-Orientales
Sources des données : Météo – France

 

 


Les dernières actualités

La campagne de fruits d’été bat son plein

Plan de résilience, récoltes de foin, PAC impact pondération des proratas

Grêle du 6 juin, incidence de surcout des matières premières sur les coûts de production

Depuis 40 ans, les éleveurs des PO contribue à la prévention des incendies par le pâturage des coupures de combustibles. Les dispositifs...

L’INRAE et le CTIFL lancent une étude sur les projets BioLycTom (gestion des maladies de la tomate) et DigitAg (utilisation du numérique en...

La station viti vinicole du Roussillon étant à la vente, il était primordial de sauver et préserver le matériel végétal présent sur ce domaine sous...

L’appel à projet rénovation des vergers est ouvert depuis mi-avril sur le site de FranceAgriMer en ligne.

Depuis 2 ans, l’association biodynamique départementale présidée par M. LOMBARD se structure progressivement et compte à ce jour 25 adhérents....

La demande d'aide est ouverte jusqu'au 29 juin 12 heures !

(mise à jour de l'actualité : 16/06/2022)


Retrouvez nos accompagnements Chambre d'agriculture