Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Arrêté sècheresse du 14 août

Arrêté sècheresse du 14 août

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

La Préfecture des Pyrénées-Orientales à pris un nouvel arrêté sècheresse entrainant d'importantes restrictions d'utilisation de la ressource en eau. Dans les Aspres et la "bordure côtière nord"notamment le maintien du stade d'Alerte renforcée interdit l'irrigation 2 journées sur 4.

Le Tech est passé de l'état de vigilance à l'état d'alerte, il est désormais obligatoire de diminuer les prélèvements de 25%.

Les eaux souterraines du Tech et de la Têt sont en alerte. Il est nécessaire de diminuer les prélèvements sur les forages de 25%. Seuls les vergers récoltés sont concernés par cette obligation. Cultures maraîchères et vergers récoltés ne sont donc pas visés.

Cet arrêté concerne :

- La "bordure côtière Nord" soit les communes du  Barcarès, Sainte-Marie, Saint-Hippolyte, Saint-Laurent-de-la-Salanque et Torreilles (pour les forages quelle que soit leur profondeur) : ALERTE RENFORCÉE
- Les Aspres (pour les forages quelle que soit leur profondeur) : ALERTE RENFORCÉE
- Le Tech, l'amont de l'Agly, la Boulzane et le Verdouble : ALERTE
- Les vallées de la Têt et du Tech (pour les forages uniquement, quelle que soit leur profondeur) : ALERTE

Les autres territoires du département sont classés en VIGILANCE. Le débit des cours d'eau reste satisfaisant grâce aux barrages et aux bonnes pratiques de gestion des ASA.
Ce classement en vigilance n'entraîne pas de restrictions mais un devoir de vigilance quand aux pratiques d'irrigation.

En ALERTE, il faut diminuer son prélèvement de 25% en arrosant 3 jour sur 4 (cf. calendrier en annexe 1 & 2)
En ALERTE RENFORCÉE en arrosant 1 jour sur 2 (cf. calendrier en annexe 3).
Une demande de dérogation est possible notamment pour les jeunes plantations (cf. annexe 4).

Vous trouverez en lien l'arrêté sècheresse tel que communiqué sur le site Internet de la Préfecture.