Vous êtes ici : Accueil > Agroenvironnement > Eau > Mission canaux

Mission canaux

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

L’accompagnement des ASA pour les travaux d’économies d’eau

La Mission Canaux a pour but d’accompagner les ASA dans leurs démarches techniques et/ou administratives en ce qui concerne les travaux d’économies d’eau.

Elle intervient pour le montage et le suivi des dossiers de subventions, mais aussi pour la réalisation de « diagnostic canal » à travers des mesures effectuées dans le canal permettant de mettre en lumière des économies d’eau potentielles via des travaux.

Les demandes de subventions

Pour les travaux d’économies d’eau, se rapporter aux appels à projets FEADER dédiés à la gestion de la ressource en eau

Les démarches diverses
  • Les ASA : un outil pour un service de qualité (DDTM 66)
  • Procédure de fusion : une opportunité pour les ASA. Deux exemples avec des procédures différentes.
  • Informations sur les procédures budgétaires : dématérialisation, rôle des redevances, recouvrement...
  • La dématérialisation des documents comptables est obligatoire... info.Comment faire ? Procédure de mise en place par l'ASA de Prades

Dernières nouvelles…

Grâce à son Contrat de Canal, l’ASA du Canal des Albères génère des économies d’eau !

À Saint Genis des Fontaines, le canal est alimenté par la rivière du Tech et distribue cette eau aux membres de l’ASA (Association Syndicale Autorisée) gestionnaire de ce canal. Elle représente environ 900 ha, principalement des agriculteurs.

Ce canal est le premier de la vallée du Tech à s’engager dans un Contrat de Canal en 2015. Il faisait suite à l’étude globale réalisée en 2013. Un ambitieux programme d’action a été mis en place afin de diminuer les prélèvements en eau, d’améliorer le rendement du canal et en faciliter sa gestion et a été élaboré avec l’appui du SIGA du Tech.

De plus, avec l’évolution de la réglementation (Loi sur l’Eau, notamment), les ASA doivent optimiser leur gestion de l’eau et donc éliminer les fuites présentes sur le canal afin de pouvoir limiter l’impact des prélèvements en eau dans les cours d’eau.

Ces travaux sont financés à hauteur de 80% par les financeurs que pourront être l’Agence de l’Eau Rhône-Méditerranée, la Région, le fonds européen FEADER, et/ou le Département.

Deux demandes de subventions de l’ASA du Canal des Albères, l’une fin 2015 et l’autre fin 2016 ayant été acceptées par les financeurs, les chantiers ont commencé en 2016 pour s’achever en 2017. Ces deux demandes d’aides financières ont permis de réaliser deux actions du Contrat de Canal...

  • Convertir une partie du réseau gravitaire en réseau sous-pression. Réalisé en mai 2016, pour une économie de 725 000 m3/an sur 16.5 millions de m3 prélevé/an et pour un coût estimé à 200 000 €. Concrètement, cette action consiste en la réalisation d’un réseau sous-pression de 1 225 mètres linéaires en fonte, équipé de 4 bornes d’irrigation, en remplacement du réseau gravitaire existant, permettant l’arrosage optimisé d’une surface de 40 hectares, correspondant à un fort besoin en eau de l’activité agricole dans cette zone.
  • Réparer les fuites sur le canal principal. Réalisé en février 2017, pour une économie de 950  000 m3/an sur 16.5 millions de m3 prélevé/an et pour un coût estimé à 120 000 €. Cette action visait à restaurer et étanchéifier différents ouvrages du canal, tels que des aqueducs à Montesquieu des Albères, Villelongue Dels Monts et Saint Génis des Fontaines.

Votre contact

Jonathan PEROT

Service Eau-Environnement. Mission canaux

Tél : 04 68 35 74 04

Textes relatifs aux ASA

Témoignage

Arboriculteur et membre du Conseil Syndical de l’ASA, Baptiste CRIBELLET a pu constater l’intérêt de ce projet... « Avec les restrictions en eau chaque année sur le Tech, le passage en sous-pression sur ce secteur permet de réduire le prélèvement et de pouvoir continuer à arroser, notamment sur les pêchers bio qui demandent un arrosage régulier ».

Le Contrat de Canal facilite l’accès aux subventions pour les ASA comme le souligne Baptiste CRIBELLET « C’est du gagnant-gagnant. Il nous permet de moderniser et d’optimiser notre réseau dans son ensemble tout en économisant de l’eau qui profite au milieu naturel ».

L’ASA ne compte pas en rester là et prévoit déjà de futurs projets, afin d’optimiser encore plus leur prélèvement en eau et la pérennité du canal, « Nous avons encore pas mal de projets sur le canal, avec par exemple la rentabilisation de la station avec la mise en place de variateurs sur les moteurs afin de répondre au mieux à la demande en eau tout en économisant de l’énergie. Il a aussi l’optimisation du réseau sous-pression en effectuant une sectorisation des différentes branches du réseau ».


Dans le cadre de son partenariat avec l’Agence de l’Eau, la Chambre d’agriculture accompagne les ASA du département dans la réalisation des études diagnostic dans l’établissement des programmes d’actions, dans le dépôt de demandes de subventions et dans la mise en œuvre du programme de travaux.