Terra rural CONFLENT CANIGO

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Une nouvelle opération Terra Rural (1) a été conduite en 2017 : étendue aux 47 communes de la communauté de communes Conflent Canigó, elle s’est articulée autour de 2 volets avec pour objectifs d’affiner la connaissance des espaces agricoles à enjeux, et de favoriser le maintien et le développement de l’activité agricole en facilitant l’accès au foncier.

Haut Conflent : Renforcer l’accompagnement de porteurs de projets ciblés sur le volet foncier

Le diagnostic agricole établi lors du Terra Rural 2014 sur le secteur du Haut Conflent, avait mis en exergue la dynamique de l’entrepreneuriat agricole local et l’attractivité du territoire du Conflent pour des candidats à l’installation. Le foncier était clairement apparu comme une clé de voûte de l’activité agricole, sa mobilisation constituant un préalable nécessaire à tout projet de développement.
Face à ce constat, la communauté de communes Conflent-Canigó a engagé en 2017 une phase opérationnelle ambitionnant la concrétisation de projets agricoles ciblés et identifiés s’inscrivant dans le cadre d’installation. Cette volonté s’est traduite par la mise en œuvre d’un accompagnement spécifique de porteurs de projet intégrant du conseil technique et réglementaire ainsi qu’une animation foncière auprès des propriétaires afin de connaitre leurs intentions et engager une négociation à l’amiable pour leur parcellaire.
Les projets agricoles sélectionnés visaient 2 projets de productions maraichères et arboricoles sur des secteurs irrigables et 4 projets d’élevage dont deux en zone pastorale. [cf. focus sur le projet de Nyer].

En parallèle, la communauté de commune a pu étudier les possibilités de portage de foncier agricole lors de d‘opportunités de vente de parcelles sur des espaces agricoles stratégiques.

Nyer ; une commune engagée pour l'installation d'un nouvel élevage pastoral

Depuis une dizaine d'années, la municipalité de Nyer envisage la création d'une bergerie communale au profit d'un éleveur. C'est pourquoi elle a sollicité la Chambre d'Agriculture fin 2015 pour étudier la faisabilité d'installer un nouvel éleveur sur son territoire car une partie n'est plus exploitée depuis plusieurs années. Son objectif est de donner les moyens à un nouvel éleveur de s'installer pour entretenir le territoire et créer une activité économique supplémentaire dans la commune.

Ainsi la commune est prête à construire une bergerie communale qui sera mise à disposition du futur éleveur et à s’impliquer dans la sensibilisation des propriétaires pour faciliter la mobilisation du foncier et la contractualisation avec le futur éleveur.
Un diagnostic pastoral a été réalisé en 2016 par le service pastoralisme de Chambre d’Agriculture Occitanie pour connaître les potentialités pastorales du foncier actuellement mobilisable.

L’accompagnement de ce projet par la Chambre d’Agriculture a permis d'affiner la nature du projet (ovin viande), de rechercher des candidats par les réseaux existants, et d'étudier le projet technique de bergerie communale.

En parallèle, l'animation foncière fut assurée par l'Association des AFP-GP et financée par la communauté de communes Conflent Canigó dans le cadre de l’opération Terra Rural.

Bas Conflent : Harmoniser la connaissance des espaces agricoles et de leur dynamique

Suite à l’évolution du périmètre de l’intercommunalité en 2015, un diagnostic des espaces agricoles des 13 communes du bas Conflent récemment intégrées et de leur dynamique se révélait nécessaire pour la mise en œuvre d’une stratégie d’intervention globale à l’échelle de la communauté de communes.
Au-delà de l’identification des secteurs les plus propices à l’activité agricole (zone irrigable, secteur mécanisable, terroir viticole) et à l’évaluation des espaces en déprises ou en mutation suite aux arrachages de vergers ou de vignes, une animation auprès des exploitants, des candidats à l’installation, et structures coopératives a permis d’identifier les projets agricoles et les besoins qui en résultent. Ces projets concernaient la recherche de surface ou d’une meilleure maitrise foncière mais également pouvaient être liés à des projets de transformation, d’agritourisme ou à des besoins d’équipement (ex : construction).

Le territoire du Conflent fragilisé par l’épidémie de la Sharka connait une mutation de la filière arboricole. Une enquête fut conduite auprès des arboriculteurs pour déterminer les vergers susceptibles d’être arrachées et les intentions de valorisation associées ou non, ceci afin d’accompagner les producteurs dans l’évolution de leur stratégie d’exploitation et d’anticiper les opportunités de foncier mobilisable.

Ce travail de diagnostic et de concertation a ainsi constitué un support de réflexion auprès des élus, des institutions et des acteurs locaux pour une meilleure intégration de l’agriculture dans l’aménagement durable du territoire dans sa qualité d’activité économique mais également dans sa dimension sociale et environnementale.

Terra Rural est un dispositif de la région à destination des collectivités afin d’accompagner celles-ci dans la réalisation de projets de développement des espaces agricoles et ruraux en apportant un soutien particulier aux travaux d’animation. Ce dispositif est soutenu financièrement par l’Europe, la région et le Département 66.

Contact

Hélène ESCASSUT

service Aménagement-Animation Territoire. Urbanisme. Projets de territoire

Tél : 04 68 35 97 66

Françoise LEPICIER

Conseiller élevage. Volailles

Tél : 06 84 50 13 65