Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Conjoncture avril 2024 : Elevage

Conjoncture avril 2024 : Elevage

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Sécheresse 2023 : la fin

Comme depuis un an, la conjoncture d’avril est centrée sur la PAC et la météo, avec une embellie et la fin de cette trop longue séquence.

Sur le plan météorologique, les pluies sont enfin arrivées et sont abondantes.  Elles sont stratégiques pour les récoltes fourragères et les mises à l’herbe. Elles seront aussi extrêmement bénéfiques pour réapprovisionner les sources des mas isolés et pacages. A l’instar des arbres, les végétations herbacées et arbustives semblent cependant très éprouvées sur les secteurs les plus secs, elles repartent difficilement et devront être suivies avec attention. Ce retour des pluies était attendu mais ne doit pas occulter les menaces liées au changement climatique. La Chambre d’Agriculture a intégré cet enjeu dans son programme de formation 2023/2024. Le 5 avril, un groupe étoffé d’éleveurs et de conseillers ont suivi une formation sur l’agro-climatologie et défini les chantiers prioritaires pour l’adaptation du secteur montagne-élevage. La valorisation de l’eau, la production de fourrages précoces et l’accompagnement des éleveurs sont les 3 axes de travail identifiés collectivement.

En terme d’aides à l’élevage, avril est aussi l’aboutissement d’un long processus : les aides de l’Etat et du Conseil Régional arriveront dans les prochaines semaines sur les exploitations. La réunion du 29 avril, présidée par la DDTM et en présence de nombreux responsables professionnels a permis de définir les critères de répartition de l’aide de 1 M d’€. Son versement aux 213 exploitations éligibles est prévu pour la seconde quinzaine de mai.

Pour les indemnisations au titre de l’ISN, 53 dossiers pour pertes sur céréales ont été déposés en DDTM, les 20 premiers sont versés et les autres sont en cours d’instruction. Pour les aides aux fourrages, les 40 dossiers déposés sur la zone éligible (99 communes) sont instruits et représentent une aide de 338 000 €.

En terme de PAC, la situation est décevante, la demande d’année blanche pour l’application de la rétropolation des surfaces pastorales ligneuses a été refusée malgré les engagements du Ministre. Pour l’administration, les chargements des P-O sont « structurellement » inférieurs à 0,2 UGB/ ha et la sécheresse « conjoncturelle » ne justifie pas le déclenchement d’un cas de force majeur. C’est plus de 5000 ha de surfaces pastorales ligneuses qui sont « rétropolées » et donc qui n’activeront pas de DPB en 2023. La perte financière représente plus de 500 000 € pour les P-O en 2023. Si ces DPB ne sont pas activés en 2024 ou clausés entre agriculteurs, ils seront définitivement perdus. La campagne de déclaration PAC est en cours, les éleveurs concernés peuvent d’ores et déjà signer ces clauses.

La Chambre d’agriculture souhaite organiser une solidarité entre agriculteurs avec des clauses temporaires. L’absence d’informations définitives sur le traitement des dossiers 2023 retarde cette opération. Les « lettres de fin d’instruction » sont annoncées pour la mi-juin. Nous vous tiendrons informés dans la prochaine note de conjoncture. Pour rappel, les déclarations PAC doivent être déposés au plus tard le 15 mai, la Chambre d’agriculture accompagnera cette année plus de 600 dossiers et l’association des AFP/GP, une cinquantaine d’estives.


Les dernières actualités

Ce dispositif d'aide multi-filière vise à financer des investissements permettant de réduire voire de substituer ou améliorer l’utilisation de...

Le nouvel appel à Projet « Rénovation Verger » des campagnes 2023/2024 et 2024/2025 de FranceAgriMer est ouvert en ligne à partir du 30 mai 2024. La...

Ce dispositif d'aide vise à financer des investissements permettant d’améliorer la résilience individuelle des exploitations agricoles face à la...

Le 31 mai 2024 le Préfet des Pyrénées-Orientales a pris un nouvel arrêté sécheresse prorogeant l'arrêté du 4 avril 2024 et globalement l'ensemble des...

Ce lundi 27 mai la Chambre d'agriculture et ses partenaires ont mis à l honneur nos talents catalans ! C4est au total 86 produits pour 36 médaillés.

Comme tous les ans, le réseau Bienvenue à la ferme organise ses portes ouvertes dans les Pyrénées-Orientales et dans toute l'Occitanie le premier...

Après 2 années de sécheresse, un printemps normal.

Situation des marchés vins vrac.

Prévisions de récolte pêches/nectarines 2024 : vers une année normale.