Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Conjoncture mars 2024 : Arboriculture et Maraichage

Conjoncture mars 2024 : Arboriculture et Maraichage

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Conjoncture du marché fruits et légumes AB

L’agence Bio vient de publier une note de conjoncture sur le marché du Bio.

Pour la filière Fruits et légumes frais (conventionnels et Bio), en 2023, les achats de fruits et légumes frais par les ménages ont reculé de - 3 % en volume par rapport à 2022 (évolution à lier à des effets d’offres et d’arbitrages de consommation), mais progressé de +2,0 % en valeur par rapport à 2022 (en lien avec une hausse du prix moyen payé à l’achat).

La part de marché bio a été de 6,8 % en volume en 2023 (-0,4 point vs 2022) et de 8,0 % en valeur (-0,7 point).

Ces évolutions sont à lier au contexte de l’offre et également aux arbitrages de consommation des ménages dans un contexte d’inflation globale marquée, pouvant exacerber le phénomène de "glissement de gamme" et freiner le recrutement de nouveaux ménages acheteurs.

Il y a en effet eu une baisse de la taille de clientèle.

Il y a également eu une baisse par rapport à 2022 de la fréquence d’achat. Le prix moyen payé à l’achat a progressé de +3 % par rapport à 2022.

Quelques exemples de suivi de marché par produit

Laitues feuille de chêne blonde (origine France)

En 2023, le prix moyen de la salade feuille de chêne blonde bio (origine France) en magasins spécialisés a été de 1,46 €/kg, soit en hausse de 12,3 % par rapport à la moyenne 2022.

 

Pommes de terre (origine France)

En 2023, le prix moyen des pommes de terre biologiques origine France en GMS s’est élevé à 2,17 €/kg, soit une hausse de 8,0 % par rapport à 2022.

L’écart moyen entre bio et conventionnel a été de 11 centimes/kg au cours de cette période (5 % plus cher en bio).

En 2023, le prix moyen des pommes de terre de conservation bio (origine France) en magasins spécialisés a été de 2,16 €/kg, soit en hausse de 7,5 % par rapport à la moyenne 2022

Pommes Golden (origine France)

En 2023, le prix des pommes Golden bio françaises en GMS s’est élevé à 3,40 €/kg, soit une baisse de 0,6 % par rapport à 2022.

En 2023, l’écart moyen entre bio et conventionnel a été de 79 centimes/kg (30 % plus cher en bio). Cet écart a reculé de 40,2 % en 2023 par rapport à 2022.

En 2023, le prix moyen des pommes Golden bio françaises en magasins spécialisés a été de 3,22 €/kg, soit supérieur de 2,5 % à la moyenne 2022.

Pommes bicolores (origine France)

En 2023, le prix des pommes bicolores bio françaises en GMS s’est élevé à 3,02 €/kg, soit un recul de 1,3 % par rapport à la moyenne 2022.

En 2023, l’écart moyen entre bio et conventionnel a été de 1,35 €/kg (81 % plus cher en bio).

En 2023, le prix moyen des pommes bicolores françaises bio en magasins spécialisés a été de 3,07 €/kg, soit quasiment stable par rapport à la moyenne 2022 (+0,3 %).

Sources : Agence BIO sur la base des relevés de prix effectués par le RNM/FranceAgriMer, Agreste et Kantar Worldpanel/Interfel – février 2024

 


Les dernières actualités

Le Gouvernement annonce le lancement d'une enquête destinée à préciser l'ampleur et les priorités souhaitées par les viticulteurs pour la réduction...

Dans le cadre du programme Poctefa 2021-2027, un partenariat riche s’est formé autour de l’Université publique de Navarre dans l’objectif de mener des...

Le samedi 15 juin, l’Association des Fromagers fermiers et Artisanaux des Pyrénées, organise le concours national de la Tomme des Pyrénées au lait cru...

En tant qu’employeur, vous êtes tenus d’informer vos salariés sur le service public du conseil en évolution professionnelle (CEP).

Dans la continuité de la simplification administrative et à la demande de la profession viticole, le conseil spécialisé de FranceAgriMer (FAM) vient...

Sécheresse 2023 : la fin

Abricot : les prévisions de récolte Europech 2024

Démarrage de campagne sur les mêmes caractéristiques que 2023

L’évènement phare du territoire dédié à l’entrepreneuriat - Édition 2024

 

Indemnisation fondée sur la solidarité nationale pour les cultures non assurées. Pertes de récolte causées par la grêle du 12 septembre 2023. Après...