Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Conjoncture mars 2024 : Viticulture

Conjoncture mars 2024 : Viticulture

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Conjoncture des vins bios

D’après Note de conjoncture et d’actualités sur le secteur biologique de L’Agence Bio, Février 2024

1. La filière viticole sur un plan général

Les ventes de vins en GMS (hors hard discount) : résultats du panel NielsenIQ

En 2023, les ventes de vins tranquilles en GMS ont reculé de 4,3 % en volume, mais stagné en valeur (+0,2 %) par rapport à 2022.

Les supermarchés ont représenté 42 % en volume et 43 % en valeur des ventes de vins tranquilles en GMS en 2023.

Dans tous les sous-circuits, les ventes de vins tranquilles ont reculé en volume. En valeur, les ventes ont stagné en hypermarchés et en supermarchés, mais ont progressé en magasins de proximité et en drive.

En 2023, les ventes de vins effervescents en GMS hors hard discount ont reculé de 2,3 % en volume et de 0,6 % en valeur par rapport à 2022. Les ventes de champagnes ont reculé, tandis que celles de mousseux ont progressé :

  • champagnes : -19,3 % en volume et -8,8 % en valeur,
  • mousseux : +2,7 % en volume et +9,7 % en valeur.

 

2. La filière viticole bio

2.1 Etude MilLésime Bio/Circana

Circana a réalisé une étude sur les acheteurs de vin bio en France pour le compte de Millésime Bio. Cette étude a été réalisée début septembre 2023 auprès de 1 054 acheteurs de vin bio. Il en ressort notamment que :

  • il y a eu 39 % néo-acheteurs au cours des 12 derniers mois, avec des profils plus jeunes et plus diversifiés socialement,
  • 92 % des acheteurs de vins bio sont mixtes, achetant en moyenne 42 % de vins bio,
  • les acheteurs de vins bio fréquentent plus de circuits pour leurs achats de vin bio que pour leurs achats de vins non bio

 

2.2 Les ventes totales de vins es bio en GMS (hors hard discount) : résultats du panel NielsenIQ

En 2023, les ventes de vins bio (tranquilles et effervescents) en GMS (hors hard discount) ont reculé de 7,6 % en volume et de 4,4 % en valeur par rapport à 2022.

Les vins bio ont représenté 4,5 % des ventes de vins en volume en GMS (hors hard discount) et 4,7 % en valeur.

Les vins tranquilles bio ont représenté 93,9 % en volume des ventes de vins bio en GMS (hors hard discount) en 2023 et 90,3 % en valeur.

 
2.3 Les ventes de vins tranquilles bio en GMS (hors hard discount) : résultats du panel NielsenIQ

En 2023, les ventes de vins tranquilles bio en GMS1 ont globalement reculé de 7,6 % en volume et de 4,8 % en valeur par rapport à 2022.

En 2023, la part de bio dans les ventes de vins tranquilles en GMS s’est élevée à 4,9 % en volume et 5,6 % en valeur.

En 2023, les supermarchés ont représenté 43 % des ventes de vins tranquilles bio en GMS en volume, comme en valeur

Les ventes de vins tranquilles bio ont reculé à la fois en volume et en valeur en supermarchés, hypermarchés et drive. En magasins de proximité, les ventes ont légèrement baissé en volume et progressé en valeur.

 

Evol. en volume en 2023 vs 2022

Evol. en valeur en 2023 vs 2022

Supermarchés

-7,5%

-4,4%

Hypermarchés

-9,4%

-7,1%

Magasins de proximité

-0,7%

+1,9%

Drive

-21,2%

-17,6%

 

En 2023, les vins français ont représenté 88,3 % en volume et 94,6 % en valeur des ventes de vins tranquilles bio en GMS. Les ventes de vins tranquilles bio français ont reculé de 8,0 % en volume et de 4,9 % en valeur, tandis que celles des vins bio étrangers ont reculé de 5,1 % et de 2,4 % en valeur.

Les 3 principales régions, Languedoc-Roussillon, Rhône et Provence, ont représenté 64 % des volumes de vins tranquilles bio français vendus en GMS en 2023 et 63 % en valeur.

Les vins sans IG ont représenté 1,9 % des volumes de vins tranquilles bio français vendus en GMS en 2023 et 2,2 % en valeur.

Seules les ventes de vins bio de Bugey et de Savoie ont connu une évolution positive à la fois en volume et en valeur en 2023 par rapport à 2022.

En 2023, les vins rouges ont représenté 52% des ventes de vins tranquilles bio français en GMS en volume et 51 % en valeur.

En volume, les ventes de vins français bio ont reculé pour les 3 couleurs. En valeur, les ventes de rouges et de blancs ont reculé, tandis que celles de rosés ont stagné.

2.4 Les ventes de vins effervescents bio en GMS (hors hard discount) : résultats du panel NielsenIQ

En 2023, les ventes de vins effervescents bio en GMS ont globalement reculé de 7,1 % en volume, mais ont stagné en valeur par rapport à 2022.

En volume, les ventes de vins effervescents bio ont baissé dans tous les sous-circuits de la GMS en 2023. En valeur, elles n’ont progressé qu’en magasins de proximité.

En 2023, les ventes de champagnes bio ont progressé de 11,1 % en volume et de 19,7 % en valeur. En volume, les ventes ont progressé qu’en supermarchés et magasins de proximité et ont reculé dans les deux autres sous-circuits. En valeur, elles ont progressé partout, sauf dans le drive.

En 2023, les ventes de mousseux bio ont reculé de 8,1 % en volume et de 3,6 % en valeur. En volume, elles ont reculé dans tous les sous-circuits. En valeur, elles n’ont progressé qu’en magasins de proximité.

Les supermarchés sont restés le premier sous-circuit de commercialisation des vins effervescents bio en 2023, avec 41,7 % en volume et 43,7°% en valeur.

Les champagnes bio n’ont représenté que 5,8 % des ventes en volume de vins effervescents bio dans la grande distribution en 2023. En valeur, leur part a été de 18,5 %.

En 2023, le bio a représenté 1,9 % des ventes de vins effervescents en volume dans la grande distribution (0,6 % pour les champagnes) et 1,9 % en valeur (0,7 % pour les champagnes).

Sources : Agence BIO/NielsenIQ, Bio Linéaires et Millésime Bio/Circana – janvier/février 2024


Les dernières actualités

Le Gouvernement annonce le lancement d'une enquête destinée à préciser l'ampleur et les priorités souhaitées par les viticulteurs pour la réduction...

Dans le cadre du programme Poctefa 2021-2027, un partenariat riche s’est formé autour de l’Université publique de Navarre dans l’objectif de mener des...

Le samedi 15 juin, l’Association des Fromagers fermiers et Artisanaux des Pyrénées, organise le concours national de la Tomme des Pyrénées au lait cru...

En tant qu’employeur, vous êtes tenus d’informer vos salariés sur le service public du conseil en évolution professionnelle (CEP).

Dans la continuité de la simplification administrative et à la demande de la profession viticole, le conseil spécialisé de FranceAgriMer (FAM) vient...

Sécheresse 2023 : la fin

Abricot : les prévisions de récolte Europech 2024

Démarrage de campagne sur les mêmes caractéristiques que 2023

L’évènement phare du territoire dédié à l’entrepreneuriat - Édition 2024

 

Indemnisation fondée sur la solidarité nationale pour les cultures non assurées. Pertes de récolte causées par la grêle du 12 septembre 2023. Après...