Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Vente directe et Agritourisme : quelles aides pour accompagner votre projet ?

Vente directe et Agritourisme : quelles aides pour accompagner votre projet ?

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Vous envisagez de vendre vos produits en direct ? De transformer vos produits ?

De créer une activité d’agritourisme ? De rénover une activité d’accueil à la ferme ?

Des dispositifs d’accompagnement financiers existent pour vous aider dans le développement de votre exploitation agricole.

Petit tour d’horizon des aides aux investissements actuellement existantes :

 

Vente directe

Aides départementales à l’aménagement des points de vente fixes ou mobiles

-    Jusqu’à 5000 € HT de dépenses subventionnables avec un plafond de subvention de 1500 à 2000 €
-    Taux d’aide de 30 % (+10 % bonification Jeune Agriculteur ou Agriculture Biologique)
-    Exemple d’investissements éligibles : matériels et équipements du point de vente à la ferme (caisse enregistreuse, étagères…), équipement frigorifique (vitrine…), construction et modernisation du point de vente, étude de faisabilité technique, création de site internet marchand…

Aide départementale à la conception et l’impression de plaquettes promotionnelles

Jusqu’à 1500 € de dépenses subventionnables avec un plafond de subvention de 750 €, taux d’aide maximum de 50 %

Dossiers à déposer au fil de l’eau, ouvert aux agriculteurs à titre principal uniquement, éligibilité soumise à l’appartenance à une démarche collective qualitative reconnue (réseau Bienvenue à la ferme ou agriculture Biologique par exemple). Un seul dossier par type d’aide peut être présenté sur une période de trois ans.

Plus d’information :

www.ledepartement66.fr/les-dossiers-de-subvention-pour-les-agriculteurs


Accueil à la ferme – Agritourisme


PASS AgriValorisation et Accueil à la ferme – Aides régionales

Pour les Pyrénées Orientales, comme pour les départements de l’ex Languedoc Roussillon, les aides liées à la transformation, au stockage, au conditionnement et la commercialisation sont dirigées jusqu’à mi-juin 2022 vers la mesure PCAE 421 LR.

Pour répondre de manière ciblée à un besoin d’investissement matériel ou immatériel :

-    Aide limitée à 10 000 €, plancher des dépenses : 5000 € HT minimum
-    Taux d’aide de 40 %
-    Ouvert aux agriculteurs à titre principal uniquement, éligibilité soumise à l’appartenance à une démarche  collective qualitative reconnue
-    Ce dispositif permet d’accompagner les lancements d’activité, le développement, la montée en gamme de l’offre : commercialisation, conditionnement, stockage, restauration, hébergement, activités pédagogiques…
-    Ce pass répond aussi au besoin d’accompagnement stratégique (étude marketing par exemple), au positionnement à l’export, au développement d’outils numériques
-    Dossier à déposer au fil de l’eau dans la limite de l’enveloppe disponible

Nota Bene :

-    Les viticulteurs peuvent être accompagnés dans le cadre du Pass Agrivalorisation et accueil à la ferme sur des dépenses stratégiques de valorisation et sur des dépenses d’oenotourisme hors commercialisation. Pour les autres dépenses, se référer aux dispositifs France Agrimer.
-    Les projets dont les dépenses présentées sont soumises à autorisation d’urbanisme ne sont pas éligibles
-    Si une aide régionale a déjà été octroyée en 2020 et/ou 2021, une seconde aide ne pourra être accordée

Plus d’information :

https://www.laregion.fr/Pass-Agrivalorisation-accueil-a-la-ferme


CONTRAT Agritourisme – Aides régionales

Accompagnement de projets agritouristiques structurants s’intégrant pleinement à la stratégie de développement économique de la structure porteuse (hébergement, restauration, activité de loisirs, dégustation, activité culturelle ou festive)

-    Plancher de dépenses éligibles de 50 000 € HT avec un plafond de subvention de 100 000 €
-    Taux d’intervention de 20 à 50 %
-    Accompagnement de projets d’investissement matériel ou immatériel, en vue de la création ou du développement (montée en gamme, nouvelle prestation)
-    L’offre doit valoriser les produits et savoir faire régionaux, être distinguée par un label qualité et être packagée : être constituée d’à minima 3 prestations (hébergement et restauration et prestation de loisir par exemple)
-    Ouvert aux exploitations agricoles, aux entreprises agroalimentaires, aux acteurs agricoles
-    Dossier sous forme d’appel à projet avec date de limite de dépôt au 16/06/2022
-    Aide non compatible avec un PASS Agrivalorisation et Accueil à la ferme en cours, ou certaines aides agritouristiques régionales ou européennes sur les trois dernières années.

Plus d’information :

https://www.laregion.fr/Appel-a-projets-Contrat-Agritourisme


Transformation  - Commercialisation

Mesure PCAE 421  - Fonds Européen Agricole et Développement Rural

Développement des exploitations agricoles – Transformation et commercialisation des produits à la ferme

Soutien aux investissements matériels et immatériels des exploitations agricoles portant sur les ateliers de transformation, de stockage et/ou conditionnement de leur propre production ainsi que sur les points de vente à la ferme et/ou équipements pour la vente en circuits-courts. (Hors caveaux et ateliers viti-vinicoles).

-    Plafond des dépenses éligibles de 100 000 € HT avec un plancher de dépenses éligibles de 5 000 € HT.
-    Taux d’aide de 30 %, (bonification 10 % possible pour les nouveaux exploitants ou Agriculture Biologique ou en conversion)
-    Ouvert aux chefs d’exploitation, sociétés agricoles.
-    Dossier sous forme d’appel à projet, jusqu’au 16 juin 2022

Plus d’information :

https://www.europe-en-occitanie.eu/4-2-1-Developpement-des-exploitations-agricoles-Transformation

Le Conseil Départemental peut intervenir en cofinancement, aux côtés de la Région, avec le cofinancement de l’Europe, pour les projets de vente directe supérieur à 5000 € HT de dépenses éligibles, ainsi que sur le volet transformation-stockage (uniquement auprès d’exploitations bio pour ces investissements).



A partir de la mi-juin 2022, des évolutions pourront intervenir sur les dispositifs cités.

Des structures ou accompagnements complémentaires peuvent soutenir votre projet via des financements solidaires, fonds de garantie bancaire, prêts à taux préférentiels, par exemple.

 


Les dernières actualités

Le Gouvernement annonce le lancement d'une enquête destinée à préciser l'ampleur et les priorités souhaitées par les viticulteurs pour la réduction...

Dans le cadre du programme Poctefa 2021-2027, un partenariat riche s’est formé autour de l’Université publique de Navarre dans l’objectif de mener des...

Le samedi 15 juin, l’Association des Fromagers fermiers et Artisanaux des Pyrénées, organise le concours national de la Tomme des Pyrénées au lait cru...

En tant qu’employeur, vous êtes tenus d’informer vos salariés sur le service public du conseil en évolution professionnelle (CEP).

Dans la continuité de la simplification administrative et à la demande de la profession viticole, le conseil spécialisé de FranceAgriMer (FAM) vient...

Sécheresse 2023 : la fin

Abricot : les prévisions de récolte Europech 2024

Démarrage de campagne sur les mêmes caractéristiques que 2023

L’évènement phare du territoire dédié à l’entrepreneuriat - Édition 2024

 

Indemnisation fondée sur la solidarité nationale pour les cultures non assurées. Pertes de récolte causées par la grêle du 12 septembre 2023. Après...

A lire aussiEn savoir plus