Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Vous commercialisez vos produits : numérisez vos ventes pour gagner du temps et des clients

Vous commercialisez vos produits : numérisez vos ventes pour gagner du temps et des clients

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

C’est un bien grand mot, ou concept, qui peut vous faire fuir mais on vous explique ce que ça veut dire, pourquoi il faut le faire et quelle solution mettre en place.

 

Ça veut dire quoi ?


Connectés à Internet, depuis un ordinateur mais surtout un smartphone (le plus utilisé aujourd’hui), il s’agit que vos clients puissent :

  • Consulter votre liste de produits à vendre et leurs prix, mis à jour en temps réel : votre catalogue (votre catalogue peut aussi être en mode présentation sans afficher de prix ou uniquement pour certains clients).
  • Consulter les modalités de récupération de leurs commandes : délais de préparation, modalité de récupération, livraisons …
  • Commander les produits qu’ils désirent. 
  • Eventuellement payer par carte bancaire les produits qu’ils ont commandés, mais ce n’est pas une obligation car ce n’est pas adapté à tous les clients.
  • Télécharger un bon de livraison, une facturation.
  • Suivre leurs commandes.


Pour qui ?


L’utilisation d’internet pour chercher et commander des produits est en plein essor et la vente directe de produits agricoles n’échappe pas à cette règle avec un nouveau vocabulaire associé : click and collect, drive, web to store (être présent sur Internet pour favoriser les achats dans votre magasin) … Le covid a également affirmé ces modes d’achats.

Si d’emblée on pense à la vente directe aux consommateurs, la numérisation pour commercialiser auprès d’un listing de clients professionnels se développent aussi afin d’être plus réactifs et de limiter le cumul des modes de prises de commandes, qui est une source d’erreurs (sms, WhatsApp, Messenger, email, téléphone…).


Pourquoi ?


Gagner du temps sur la prise et le suivi de vos commandes ou que vous soyez. A partir du moment où une connexion à Internet est possible vous pouvez paramétrer votre catalogue, vérifier vos commandes, factures … depuis votre smartphone.

Améliorer la visibilité de vos produits pour ne pas louper de ventes et vous faire connaître auprès de nouveaux clients. Pour cela il faudra aussi établir une stratégie de communication adaptée.

Un partenariat Chambre d’Agriculture – kuupanda pour mettre en place votre numérisation


L’entreprise cérétane «kuupanda» propose un outil qualitatif avec un suivi client efficace et un tarif sans engagement et sans commissions associées au chiffre d’affaire que vous réalisez. Cet outil est également utilisable depuis votre site Internet actuel si vous en avez un, ou sans site internet si vous n’en avez pas. La Chambre d’agriculture a donc décidé de créer un partenariat avec cette entreprise locale qui a su adapter son outil aux besoins des agriculteurs :

Paramétrage de votre compte lors d’une formation de 1 jour avec un conseiller Chambre d’agriculture et l’entreprise kuupanda : elle permet de créer les bons produits, les bonnes modalités de livraisons … adaptés à vos clients, et de savoir faire fonctionner l’outil. Elle permet également de mettre en place un plan d’action pour que vous soyez le plus efficace possible et réalisiez le maximum de ventes.

Période d’essai gratuite de 3 mois. Réduction de tarifs pour les adhérents à «Bienvenue à la Ferme ». Le tarif général de kuupanda est de 19.99 € HT /mois et 17 € HT/mois pour les adhérents Bienvenue à la Ferme.

 

Concrètement ce que vous permet kuupanda, en toute simplicité depuis un smartphone et même si vous n’avez pas de site internet.


Créer 2 catalogues : 1 pour les particuliers et 1 pour vos acheteurs professionnels. Le catalogue est une page internet qui comprend une description de votre exploitation, vos produits et vos modalités de livraisons.

Diffuser votre catalogue par email sous forme d’un lien, même si vous n’avez pas de site internet. Diffuser votre catalogue sur des réseaux sociaux. Intégrez votre catalogue sur votre site internet actuel.

Gérer un stock associé à vos produits.

Paramétrer plusieurs modes de récupération : livraisons à domicile, en points relais, drive …

Paramétrer l’expédition de produits par chronopost ou chronofresh avec des tarifs préférentiels.

Créer des bons de réduction clients. Paramétrer plusieurs modes de paiements et éventuellement activer un paiement en ligne si vous le souhaitez.

Editer automatiquement des bons de livraisons et les transformer manuellement en facture si vous le désirez.

Relancer des impayés.

S’associer à d’autres producteurs si vous voulez créer une boutique en commun.

Apparaître sur la vitrine kuupanda qui recense tous les producteurs qui utilisent l’outil. Pour plus d’infos : https://gestion.kuupanda.com/


Un exemple de page sur Kuupanda :


« Domaine Pagnon » kuupanda.com/boutique/producer/domainepagnon

Mettez en place votre numérisation avec Kuupanda, en formation le mercredi 9 février 2022 à la Chambre d’Agriculture.


Les dernières actualités

Le Gouvernement annonce le lancement d'une enquête destinée à préciser l'ampleur et les priorités souhaitées par les viticulteurs pour la réduction...

Dans le cadre du programme Poctefa 2021-2027, un partenariat riche s’est formé autour de l’Université publique de Navarre dans l’objectif de mener des...

Le samedi 15 juin, l’Association des Fromagers fermiers et Artisanaux des Pyrénées, organise le concours national de la Tomme des Pyrénées au lait cru...

En tant qu’employeur, vous êtes tenus d’informer vos salariés sur le service public du conseil en évolution professionnelle (CEP).

Dans la continuité de la simplification administrative et à la demande de la profession viticole, le conseil spécialisé de FranceAgriMer (FAM) vient...

Sécheresse 2023 : la fin

Abricot : les prévisions de récolte Europech 2024

Démarrage de campagne sur les mêmes caractéristiques que 2023

L’évènement phare du territoire dédié à l’entrepreneuriat - Édition 2024

 

Indemnisation fondée sur la solidarité nationale pour les cultures non assurées. Pertes de récolte causées par la grêle du 12 septembre 2023. Après...