Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Les agriculteurs du Haut Vallespir passent leurs tracteurs au Banc d’Essai Moteur

Les agriculteurs du Haut Vallespir passent leurs tracteurs au Banc d’Essai Moteur

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

dav

Le banc d’essai moteur de la Fédération des CUMA 640 (Béarn, Landes, Pays-Basque) était présent au village du Tech les 7 et 8 mars dernier. Les agriculteurs du Haut Vallespir ont pu faire diagnostiquer leurs tracteurs afin de mieux connaître leurs performances et bénéficier des conseils du technicien de TOP MACHINE AQUITAINE, Yann LOUBIC.

Le Syndicat Agricole du Vallespir, à l’initiative de l’opération, a fait appel à la FDCUMA 66 pour l’organisation. Pour son Président, Thomas RIBES : « il nous a paru intéressant d’effectuer ce contrôle des tracteurs, d’autant plus dans une période de flambée des prix du gasoil. Nous avons fait appel à la FDCUMA 66 pour l’organiser et nous avons décidé de prendre en charge le coût du passage au banc pour nos adhérents ».

Dans le contexte actuel, avec l’augmentation du prix du carburant et l’obligation de maîtriser les charges de mécanisation, il est nécessaire d’agir sur le levier de la consommation.
En effet, la consommation de carburant représente parfois jusqu'à 40% des charges de mécanisation. Le banc d’essai moteur a pour but de mesurer la puissance, le couple et la consommation du tracteur afin de déterminer la meilleure façon de conduire le tracteur.

Florence GRABULOS indique : « le partenariat de la FDCUMA 66 avec TOP MACHINE AQUITAINE nous permet d’avoir accès à ce banc d’essai itinérant et au conseil de techniciens spécialisés ». Huit tracteurs ont été testés sur deux demi-journées, avec pour chacun un conseil personnalisé et la remise d’un compte-rendu technique.

 

Ces journées ont connu un franc succès, le Syndicat Agricole du Vallespir remercie tout particulièrement la commune du Tech pour son accueil, la mise à disposition du terrain et de l’électricité nécessaire au fonctionnement des équipements.


Le passage au banc d’essai, que voit-on ?

Le banc d’essai moteur mesure le couple et la vitesse de rotation du moteur qui permet de calculer la puissance réelle de tracteur utilisable à la prise de force. En parallèle, des débitmètres de consommation mesurent le débit de carburant consommé en fonction de la puissance et du régime moteur. Les résultats sont comparés par rapport aux essais officiels des constructeurs.
A la lecture des courbes de performance du moteur, on peut déterminer un régime idéal en fonction des travaux afin de réaliser des économies de carburant et diminuer les gaz à effet de serre.

Interpréter les résultats :

La puissance a la prise de force est comparée par rapport aux données commerciales. Le rendement du moteur est contrôlé grâce à la consommation spécifique en g/kW/h. Cette donnée permet de vérifier si le moteur n’est pas trop gourmand en carburant par rapport à la puissance développée. Le technicien indique les préconisations de réglages et de conduite afin d’améliorer les performances du tracteur.


 

                                             ... et animatrice de la FDCUMA66

 


Les dernières actualités

Le Préfet des Pyrénées-Orientales a pris un nouvel arrêté sécheresse entrainant des restrictions d'utilisation de la ressource en eau dans la vallée...

Une nouvelle charte riverains pour les département des Pyrénées-Orientales a été validée par le Préfet en date du 26 Juillet 2022. Elle s'applique...

Partager les équipements nécessaires à l’extraction et au conditionnement du miel permet d’alléger les investissements à l’installation. En groupe, il...

Information du Comité RQD : Après un PCR 4 qui a connu un véritable succès, le Conseil Spécialisé Vin de FranceAgrimer vient de donner son accord sur...

Cette plante allergisante n’avait pas encore été signalée dans notre département, contrairement à nos voisins… C’est chose faite. La FREDON* Occitanie...

Comme vous l’avez peut-être déjà vu passer, l’année 2022 est synonyme de modifications du cahier des charges HVE. Les textes relatifs aux évolutions...

Le Préfet des Pyrénées-Orientales a pris un nouvel arrêté sècheresse entrainant des restrictions supplémentaires d'utilisation de la ressource en eau...

jeudi 21 juillet 2022

Il est désormais obligatoire de désigner un médiateur de la consommation dès que des activités de vente de biens ou services pour le grand public sont...

En raison des fortes chaleurs, des besoins en eau élevés des vergers, en conséquence des fortes ETP (évaporation transpiration potentielle) il est...

La Chambre d’agriculture recherche des talents agricoles pour compléter son équipe d’experts ! Nous te proposons un modèle basé sur la proximité,...


Retrouvez nos accompagnements Chambre d'agriculture