Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Conjoncture février 2024 : Elevage

Conjoncture février 2024 : Elevage

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Sécheresse et PAC toujours !

 

 

 

Comme le mois dernier, la conjoncture de février est centrée sur la PAC, la sécheresse 2023 et la météo

Sur le plan météorologique, pas de bonnes surprises en terme de pluviométrie excepté en fin de mois. Janvier et février traditionnellement secs le furent aussi cette année, couplées à des températures douces, ils ont permis un hivernage très favorable aux animaux et aux vélages. L’arrivée de pluie la dernière semaine de février était désirée depuis de nombreux mois : elle était nécessaire pour le démarrage des prairies et cultures précoces de plaine ; dans la continuité, espérons que mars, avril et mai apportent une pluviométrie conforme à la normale.

Pour la sécheresse 2023, le mois de février a été dense. Suite aux manifestations en montagne, le Ministre a annoncé une enveloppe exceptionnelle de 1 M d’€ pour l’élevage. Ce dispositif vise «les exploitations en grande fragilité économique ». Une réunion de cadrage avec les représentants professionnels du syndicalisme et de la Chambre d’Agriculture a permis de définir les critères de priorisation. Le portail a été ouvert par la DDTM et la déclaration par les éleveurs est indispensable. Il est ouvert à tous les éleveurs d’herbivores mais aussi à l’apiculture, l’aviculture et les exploitants porcins.

L’ensemble des informations pratiques ont été diffusé mi-février dans la newsletter de la Chambre d’agriculture et les éleveurs alertés par sms. Vous pouvez retrouver ces informations avec le lien ci-dessous :

https://po.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/secheresse-elevage-aide-specifique-de-1-m-eur/

En parallèle, les éleveurs non assurés pour leurs prairies doivent télédéclarer sur Aleanat leurs pertes de 2023. Cela concerne principalement la plaine puisque seules 99 communes sont éligibles. Le dysfonctionnement d’Airbus pénalise aussi les non assurés sur la partie montagne et piémonts


Il n'y a pas de procédure papier.  Pour déclarer ces pertes, vous devez vous connecter au lien ci-dessous :

https://ecoagri.agriculture.gouv.fr/aleanat

Pour renseignement complémentaire, vous pouvez joindre la DDTM par téléphone au 04 68 38 10 32 ou par mail à l’adresse suivante à

assistance-calamite-isn@remove-this.pyrenees-orientales.gouv.fr

2 demandes sont toujours en cours pour compenses les pertes liées à la sécheresse de 2023 : une année blanche pour l’application de la rétropolation des surfaces pastorales ligneuses et la reconduction sur le premier semestre 2024 du dispositif régional d’aide au transport de fourrage et d’aide à l’abreuvement des animaux. Ces sujets seront abordés par les élus Chambre d’Agriculture lors du salon de l’agriculture et de la session du 4 mars.


En terme de PAC

Les versements d’aide sont maintenant très avancés et dépassent en trésorerie le montant de 2022. Les écorégimes liés aux estives sont en partie versés mais avec des bugs informatiques qui ont obligés l’ASP à les interrompre. Les dossiers restent donc très contrastés. Les lettres de fin d’instruction ne seront pas disponibles avant la mi-mars. La Chambre d’agriculture prévoit donc de décaler une fois encore la vérification des dossiers de 2023 et devra la réaliser au cours de la campagne de déclaration de 2024.

 


Les dernières actualités

La procédure de télédéclaration 2024 pour les aides animales est ouverte depuis le lundi 1er janvier 2024. Vous devez télédéclarer vos demandes d’aide...

Cette année rendez-vous à Montpellier les 8 & 9 février 2024 !

Afin de partager les acquis et transférer les résultats obtenus sur les fermes et les...

Vous trouverez ci-dessous un communiqué de la DDTM indiquant la marche à suivre pour le montage de dossiers individuels de demande d’indemnisation...

Dans le cadre de France 2030 et du plan de souveraineté Fruits et Légumes, 4 guichets ont été ouverts par FranceAgriMer.

Ce dispositif a pour...

Les ouvrages (puits et forages) existants mais non régularisés ont pu être déclarés en 2017-2018 : un formulaire de déclaration d’existence était à...

Evaluer les bénéfices du programme Ecophyto sur les pollinisateurs, tel est l’objectif des suivis réalisés par la Chambre d’Agriculture, dans le cadre...

Le préfet des Pyrénées-Orientales, Thierry BONNIER, a prolongé les mesures de restrictions actuellement en vigueur compte tenu de la situation de...

Sécheresse 2023 : où en sommes-nous des mesures d’accompagnement ?

Journée IRD Climat : comment intégrer l’adaptation au changement climatique dans l’accompagnement des agriculteurs