Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Aides de crise BIO 2024 - prolongation au 3 mai 2024

Aides de crise BIO 2024 - prolongation au 3 mai 2024

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Le Ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire (MASA) a décidé de mettre en place un deuxième dispositif d’indemnisation exceptionnel pour aider à résoudre les difficultés les plus urgentes des exploitations agricoles biologiques, suite aux conséquences de l’agression de la Russie contre l’Ukraine.

L’aide est fondée sur la prise en charge d’une partie de la baisse d’Excèdent Brut d’Exploitation (EBE) de l’exploitation spécialisée en agriculture biologique au regard des périodes visées à l’article 3.1. de la présente décision.

QUAND ?

Le téléservice PAD est ouvert du 25 mars au 3 mai 2024à 14h (clôture du téléservice).

POUR QUI ?

Les demandeurs qui souhaitent bénéficier de la mesure de soutien décrite dans cette décision doivent répondre à l’ensemble des critères suivants :

a. être un exploitant agricole, un groupement agricole d'exploitation en commun (GAEC), une exploitation agricole à responsabilité limitée (EARL), ou une autre personne morale exerçant une activité agricole biologique en France ;

b. être une petite ou moyenne entreprise (PME) au sens de l’annexe I du règlement (UE) 2022/2472 de la Commission du 14 décembre 2022 modifié ;
c. être immatriculé au répertoire SIRENE de l’INSEE par un numéro SIRET actif à la date de dépôt de la demande d’aide et au jour du paiement ;
d. être spécialisé à 100% en Agriculture Biologique à la date du dépôt de la demande d’aide, c’est-à-dire être certifié (justifié par le certificat Bio valide à la date du dépôt de la demande d’aide ou en tout état de cause avant paiement) et/ou en conversion (justifié par une attestation de l’organisme certificateur) pour la production agricole primaire,
OU
être certifié en Agriculture Biologique et/ou en conversion (justifié par le certificat Bio valide à la date du dépôt de la demande d’aide ou en tout état de cause avant paiement) et spécialisé en agriculture biologique à plus de 85%, c’est-à-dire pouvant justifier d’un chiffre d’affaires issu de l’agriculture biologique représentant plus de 85% du chiffre d’affaires total de l’exploitation sur l’exercice indemnisé, attesté par un expert-comptable, un commissaire aux comptes ou une association de gestion et de comptabilité

e. avoir subi :
    - i. une perte d’Excédent Brut d’Exploitation (EBE) sur l’exercice indemnisé supérieure ou égale à 20% par rapport à la référence, justifiée par une attestation comptable établie par un expert-comptable,           une Association de Gestion et de Comptabilité, ou un Commissaire aux comptes,
    - ii. OU une perte de Chiffre d’Affaires (CA) sur l’exercice indemnisé supérieure ou égale à 20% par rapport à la référence, justifiée par une attestation comptable établie par un expert-comptable, une                 Association de Gestion et de Comptabilité, ou un Commissaire aux comptes.

L’exercice indemnisé est l’exercice comptable du demandeur clôturé entre le 1er juin 2023 et le 31 mai 2024. Dans le cas où la date de clôture (en tout état de cause au plus tard le 31 mai 2024) ne permet pas d’avoir au moment de l’établissement de l’attestation des données définitives, des valeurs prévisionnelles pourront être établies par un expert-comptable, une Association de Gestion et de Comptabilité ou un Commissaire aux comptes pour les demandeurs concernés.

La référence générale correspond à la moyenne des deux exercices comptables du demandeur clôturés entre le 1er juin 2018 et le 31 mai 2020, sauf situations évoquées au point 3.2. de la présente décision. Dans le cas de reprise, fusion ou scission d’exploitation, c’est l’historique comptable des exploitations précédentes qui doit être utilisé.

COMMENT ?

La demande d’aide est dématérialisée en ligne sur la Plateforme d’Acquisition de Données (PAD) de FranceAgriMer.

ACCÈS AU TELESERVICE (lien actif aux dates précisées ci-dessus) : https://pad.franceagrimer.fr/pad-presentation/vues/publique/retrait-dispositif.xhtml?codeDispositif=BIO2_2024

L'accès au formulaire ne pourra se faire qu'à l'aide d'un numéro de SIRET valide (une seule demande par SIREN, avec le SIRET du siège de l’exploitation le cas échéant).

Démarches :

  • prendre connaissance des conditions détaillées d’attribution de l’aide dans la décision INTV-GECRI-2024-14
  • prendre connaissance de la FAQ (disponible sur le site FranceAgriMer)
  • préparer ses documents (RIB, attestation du comptable, etc.)
  • prendre connaissance du guide utilisateur
  • remplir le formulaire sur PAD et joindre les documents nécessaires.
  • contact : gecri@franceagrimer.fr  

 


Les dernières actualités

Le millésime 2023 est une année marquée par une pluviométrie extrêmement déficitaire (250 mm sur Perpignan), une récolte historiquement faible, une...

Vous avez des investissements à réaliser ? La Région accompagne les exploitations agricoles pour répondre aux enjeux de compétitivité, de transition...

Lors de cette rencontre, nous sommes venus vous présenter le dispositif PAP (Plan Accompagnement Projet) de la ligne HT RTE Baixas /...

Le Ministère de l’Agriculture vient d’annoncer un dispositif exceptionnel de prise en charge des pertes économiques des exploitations agricoles...

Vous avez des investissements à réaliser ? La Région ouvre de nouveaux dispositifs d’accompagnement des exploitations agricoles pour répondre aux...

Vous avez des investissements à réaliser ? La Région ouvre de nouveaux dispositifs d’accompagnement des exploitations agricoles pour répondre aux...

Le préfet des Pyrénées-Orientales, Thierry BONNIER, a prolongé les mesures de restrictions actuellement en vigueur compte tenu de la situation de...

Les premiers paiements pour la campagne PAC 2023 arrivent de manière très hétérogène selon les dossiers et ne correspondant ni aux montants habituels...

La sécheresse impacte lourdement l’élevage des Pyrénées-Orientales depuis plus d’un an. L’approvisionnement en fourrage pour sécuriser l’hivernage...

Vous avez des investissements à réaliser ? La Région ouvre de nouveaux dispositifs d’accompagnement des exploitations agricoles pour répondre aux...