Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Grenache gris, du nouveau en perspective

Grenache gris, du nouveau en perspective

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Début des années 2000, démarraient les travaux pour obtenir de nouveaux clones pour le Grenache gris. 2024, une demande d‘agrément pour trois nouveaux clones pour ce cépage va être déposée. Un pas de temps relativement long et qu’il ne faut ni omettre, ni négliger quand on parle de matériel végétal.

 

Le contexte

Le Grenache gris compte aujourd’hui deux clones agréés : le clone 147 et le clone 148. Le clone 148 est moins productif et fertile que le clone 147. Mais il est également préféré à la dégustation. Après des prospections sur de vieilles parcelles du cru Banyuls, une douzaine de clones a été plantée sur le site de l’ex station viti vinicole de Tresserre entre 2006 et 2010. Depuis, le suivi tant sur le plan viticole qu’œnologique a été effectué par les techniciens de la Chambre d’agriculture des Pyrénées-Orientales en collaboration avec l’IFV du Grau du roi.  

Clone A

Clone B

Clone C

Les caractéristiques des potentiels futurs clones

A compter de 2012, date de la première récolte sur une partie des clones, les notations, observations, vinifications et dégustations se sont succédées pour arriver à la demande d’agrément sur trois nouveaux clones. La sélection s’est affinée sur des critères comme la production, la vigueur, la fertilité, le comportement vis-à-vis de la sécheresse, le potentiel alcoolique et bien entendu la dégustation. Aujourd’hui nous proposons des clones aux profils différents de ceux des deux clones actuellement agréés. 

En attendant d’avoir leurs numéros définitifs d’agrément nous allons les appeler clone A, clone B et clone C. Nous pouvons les caractériser comme suit (moyennes calculées sur les campagnes 2015 à 2022) et les comparer aux clones agréés :

Graphiques de données croisées

La production et la dégustation

 

La teneur en alcool et la dégustation

Des agréments attendus pour 2024 mais…

La décision d’agréer un, deux ou trois de ces clones devrait tomber dès ce printemps ou d’ici la fin d’année au plus tard. Derrière cette décision, il faudra attendre la plantation en vignes mère certifiées de ces derniers, la récolte des premiers bois et leur greffage. Cela devrait nous amener à deux ou trois campagnes supplémentaires. Dès que nous aurons une réponse, nous vous en communiquerons le contenu en vous précisant leurs numéros de baptême.

 

Clone A

Clone B

Clone C

 

 


Les dernières actualités

Le millésime 2023 est une année marquée par une pluviométrie extrêmement déficitaire (250 mm sur Perpignan), une récolte historiquement faible, une...

Vous avez des investissements à réaliser ? La Région accompagne les exploitations agricoles pour répondre aux enjeux de compétitivité, de transition...

Lors de cette rencontre, nous sommes venus vous présenter le dispositif PAP (Plan Accompagnement Projet) de la ligne HT RTE Baixas /...

Le Ministère de l’Agriculture vient d’annoncer un dispositif exceptionnel de prise en charge des pertes économiques des exploitations agricoles...

Vous avez des investissements à réaliser ? La Région ouvre de nouveaux dispositifs d’accompagnement des exploitations agricoles pour répondre aux...

Vous avez des investissements à réaliser ? La Région ouvre de nouveaux dispositifs d’accompagnement des exploitations agricoles pour répondre aux...

Le préfet des Pyrénées-Orientales, Thierry BONNIER, a prolongé les mesures de restrictions actuellement en vigueur compte tenu de la situation de...

Les premiers paiements pour la campagne PAC 2023 arrivent de manière très hétérogène selon les dossiers et ne correspondant ni aux montants habituels...

La sécheresse impacte lourdement l’élevage des Pyrénées-Orientales depuis plus d’un an. L’approvisionnement en fourrage pour sécuriser l’hivernage...

Vous avez des investissements à réaliser ? La Région ouvre de nouveaux dispositifs d’accompagnement des exploitations agricoles pour répondre aux...